Une bonne résolution quand vous rentrez à la maison? Déchaussez-vous!

bien-être chausson chaussures chic confort hygiène plaisir santé mentale

 

Parmi la liste de bonnes résolutions que chacun prend en début d’année, il y en a une qui est plutôt (très!) facile à tenir : se déchausser systématiquement en rentrant chez soi. 

Les raisons pour le faire sont multiples. 

HYGIÈNE  

Les chaussures représentent une grande source de bactéries : elles en contiendraient même plus que les toilettes! 

Des scientifiques se sont penchés sur la question et estiment que nos boots, nos derbys, nos bottes ou nos baskets sont de véritables nids à bactéries, et qu’on y trouverait des centaines de milliers de ces micro-organismes par centimètre carré, chacun de nos pas leur donnant une nouvelle occasion de s’y installer. 

Et que l’on marche dans les villes, dans les couloirs du métro, sur les trottoirs de nos quartiers, le problème demeure le même. 

Alors inspirons-nous sans hésiter des Japonais pour qui l’habitude d’enlever ses chaussures avant d’entrer chez soi est une tradition très ancrée et qui prend d’ailleurs de plus en plus d’importance dans le monde entier.

Car, si vous vous déchaussez en rentrant chez vous, vous ne le faites pas uniquement pour vous, mais aussi pour les autres! 

Ceux qui vivent avec vous d’abord, même si tout le monde n’a pas d’enfants en bas âge qui marchent à quatre pattes ni d’adolescents décontractés qui s’assoient à même le sol de leur chambre. 

SILENCE 

Mais vous vous déchaussez également pour vos voisins, car si ceux-ci sont moins concernés par l’hygiène de votre intérieur, il y a en revanche un sujet qui les touche de près, si vous vivez en appartement : le bruit! Ceux qui vivent dans un immeuble savent combien le bruit des escarpins de votre voisine du dessus ou des talons de son mari est vite totalement insupportable. 

Et d’ailleurs, à bien y réfléchir, est-ce que ce bruit au sein de votre propre intérieur ne constitue pas une nuisance pour vous également?

Car le silence contribue non seulement à la qualité de votre sommeil et votre sérénité, mais aussi au sentiment de bien-être et de sécurité, au confort et à la tranquillité, à votre santé physique et mentale.

INTIMITÉ 

Dans la culture des pays asiatiques, la pratique qui consiste à se déchausser va bien au-delà des questions d’hygiène, elle représente un signe de respect de l’espace privé. 

En Occident, le sociologue-urbaniste Yankel Fijalkow identifie même dans cette pratique un “rapport au sacré”: “La fin du Moyen Âge a sacralisé la notion d'intérieur en mettant l'habitant à l'abri des intempéries physiques, sociales et sanitaires». 

Ensuite, l'appartement dans sa version moderne est devenu le royaume consacré de l’intime : se sont imposées alors des normes différentes en son sein, s’appliquant entre autres aux vêtements et aux souliers...d'intérieur!  

BIEN-ÊTRE PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE 

Au delà des ces éléments rationnels ou symboliques, il y a bien entendu également l’aspect très immédiat et pratique : vous vous déchaussez tout simplement par confort, pour être plus à l’aise, pour vous délasser, parce que vous avez établi chez vous, dans votre cocon, les conditions pour vous ressourcer et vous épanouir, autant physiquement que mentalement. 

CONFORT ET ÉLÉGANCE 

Alors, une partie du chemin reste à faire alors que vous avez laissé vos chaussures de ville, vos sneakers, vos bottes ou vos talons à l’entrée de chez vous. 

Nous avons conçu les souliers d’intérieur VOLUBILIS pour allier le confort du chausson à l’élégance du mocassin ou de la ballerine, nous avons voulu des chaussons chics pour se sentir bien chez soi (ce n’est pas négociable!) mais également pour se sentir belle et beau, pour plaire et se faire plaisir. 

 

 

 

 

 

Sources 

Yankel Fijalkow. Du confort au bonheur d’habiter

Pourquoi les japonais enlèvent leurs chaussures 


Article précédent